jeudi 13 décembre 2018

header evolution

triangle b vRetour page "HISTOIRE"

Arrêtons-nous à la Maduère. On y est toujours fort bien accueilli et ce lieu évoque un lointain passé. J'ai sous les yeux un important volume qui trace l 'histoire de la famille PIDOUX(1) de la Maduère.

Pourquoi ne pas en extraire quelques jalons ?

 

Cette famille PIDOUX a laissé des pièces d'archives qui remontent au XIIIe siècle. A cette époque elle faisait partie de la puissante bourgeoisie de Paris. Plus tard, elle sera mêlée à presque tous les événements importants de l'Histoire de France: l'affaire des Templiers, le sacre de PHILIPPE V, la conjuration d'Etienne Marcel, la révolte des Maillotins, les démêlés entre Armagnacs et Bourguignons, la chevauchée de Jeanne d'Arc, les guerres de Religion, etc., etc.

 

Cette famille reçut ses lettres de noblesse en 1345. A la fin du XV" siècle, une des branches vint habiter à SAINT-LOUP sur THOUET, “l'hostel noble devant l'église paroissiale”.

 

Au siècle suivant, François PIDOUX fut Conseiller médecin du roi Henri III et doyen de la faculté de médecine de Poitiers, son fils Jean fût aussi le doyen de la même faculté de médecine ainsi que le médecin des rois Henri III et Henri IV. Il fût aussi connu pour avoir introduit la douche en France. Il publia en 1597 un traité sur les règles à observer pour prendre plusieurs formes de douche.

En 1587, un acte de partage attribue à Jean, fils aîné de François PIDOUX, “la maison noble et la métairie de la Maduère”.

Louis PIDOUX, fils cadet de jean, écuyer, seigneur de La Maduère, épousa le 2 juin 1613 Ysabelle Françoise du PLESSIS". Elle était la propre sœur du Cardinal de Richelieu, ministre de Louis XIII. Sa soeur, Françoise PIDOUX, se maria en seconde alliance avec Charles de la FONTAINE. De ce mariage est né, le 08 Juillet 1621, à CHATEAU-THIERRY, le fabuliste Jean de la FONTAINE.

 

C'est ainsi que la ferme actuelle de La Maduère évoque deux grands noms de l 'Histoire de France: RICHELIEU et La FONTAINE.

la_fontainerichelieu

Texte publié dans le message de la paroisse de LOUIN N° 18 en septembre 1969 et écrit par l’Abbé CHAUVIN, corrigé historiquement et complété par nos soins.

Famille Pidoux

blasons-2-44Famille de médecins au XVI°siècle, Seigneurs de nombreux fiefs de Gâtine : La Maduère de Louin ; Pollié ; Coudray ; La Rochefaton ; Chalandeau ; Puychemin ; Fourchelinier ; Malaguet ; la Coudrelle d’Aubigny, et la Mosnerie de Secondigny par le mariage en 1655 de Charles Pidoux avec Louise de Lauzon.

Blason de la famille Pidoux :

1° « D’argent à 3 frettes de sable posées 2 et 1 » blason figurant à la Mosnerie, sur une pierre sculptée et avant la Révolution, sur un autel en pierre de l’église de Secondigny.

 

(1) En France, le patronyme Pidoux (anciennement Pidoë à Paris) est considéré comme venant du vieux français piz d’oë, poitrine d’oie; expression qu’on retrouve dans le patois romand pî d’ouye, "peau d’oie", chair de poule, peur ("pétouille, pétoche").

triangle b vRetour page "HISTOIRE"